P1033325
30420678_807148882805483_5697601231227671025_ob
P1033311
IMG_4343
31466807_807148992805472_6988746502369408193_nb
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

TYPE Aménagement d’un espace public en co-conception et co-fabrication
LIEU Ateliers des Capucins, Brest (29)
DATE Juillet/Décembre 2017
CONCEPTION Les ManufActeurs + les habitant·e·s embarqué·e·s
RÉALISATION Les ManufActeurs + Patrick Girard (RKP Menuiserie) + les habitant·e·s embarqué·e·s
COMMANDITAIRE Le Fourneau, Centre national des arts de la rue et de l’espace public + Passerelle, Centre d’art contemporain // pour Brest Métropole
COÛT 33 600 €

LE contexte

Dans la suite de notre premier partenariat avec la Fabrique Citoyenne et Poétique des Capucins, portée par le Fourneau et Passerelle, nous avons été missionnés pour réaliser avec les usagers du mobilier extérieur sur l’esplanade Césaria Evora, face au Capucins, sous le téléphérique. Nous avons proposé un travail en deux temps : un atelier de postures, où chacun se mettait en scène pour voir comment il s’assied, s’allonge, mange, dort, lit, sur du mobilier urbain ; un temps de réalisation sur un chantier participatif.

lecture11b
lecture7b
img-3b
lecture6
IMG_3980
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

RéFLéCHIR ENSEMBLE AUX POSTURES


L’atelier de postures s’est réalisé en prenant des éléments réalisés dans le cadre du augmentés d’éléments en carton alvéolaire réalisés préalablement. Sur un espace mis à disposition par la médiathèque, nous avons réalisé avec les participants des mises en situation où chacun s’asseyait, s’allongeait, dos-à-dos, face à face, tête bêche, etc. Le tout enregistré en temps réel tant par un système de photos sur pied qu’en vidéo et en son. Un petite vidéo de cet atelier est disponible ci-dessous.

LE CHANTIER PARTICIPATIF

Réalisés aux mois de décembre, nos courageux embarqués sont venus nous donner des coups de mains sur ce chantier ouvert sur les temps de midi ( “12h/14h, un petit coup de visseuse?” ). Se passant le relai, ils ont habillé en douceur les structures que nous avions monté au préalable sur l’esplanade, que ce soit avec le platelage bois (douglas rouge) ou par un passage au noir de falun des “marbres”, gros socles en bois réalisés pour rappeler le marbre présent dans les ateliers des Capucins.